John Paul II Foundation

L’ELOQUENCE DES RITES DE LA SEMAINE SAINTE

Au cours de ces journées de la Semaine sainte, nous entrons dans le cœur  du plan salvateur de Dieu. L’Eglise, en particulier au cours de cette année jubilaire, désire rappeler à tous que le Christ est mort pour chaque homme et pour chaque femme, car le don du salut est universel. L’Eglise montre le visage d’un Dieu crucifié, qui ne suscite pas la peur, mais qui est rayonnant  d’amour et de miséricorde. Il n’est pas possible de rester indifférent face au sacrifice du Christ! Dans le cœur  de celui qui s’arrête pour contempler la passion du Seigneur naissent spontanément des sentiments de profonde gratitude. En montant spirituellement avec Lui au Calvaire, on parvient d’une certaine façon à faire l’expérience de la lumière et de la joie qui émanent de sa résurrection.

C’est ce que nous revivrons, avec l’aide de Dieu, lors du Triduum pascal. A travers l’éloquence des rites de la Semaine sainte, la liturgie nous montrera la continuité indissociable qui existe entre la passion et la résurrection. La mort du Christ comporte déjà en elle le germe de la résurrection.

Jean-Paul II – « l’éloquence des rites de la Semaine Sainte » – le 19 avril 2000