📷 Vatican Media

Le Pape: Dieu sauve par amour, non pas par force

« Ici, Jésus reçoit les pécheurs et les invite à sa table ». Une inscription avec ce contenu pourrait être sur la porte d’entrée de nos églises – a déclaré le pape en commentant, lors de la méditation avant la prière de l’Angélus, un fragment de l’évangile de Saint Luc qui parlait d’une brebis trouvée, de la recherche d’une petite pièce de monnaie et du fils prodigue.

François a souligné que toutes ces paraboles montrent Jésus qui reçoit des pécheurs et mange avec eux. La même chose se produit avec nous à chaque messe, quand Jésus aime nous accueillir à sa table et se sacrifier pour nous. Il a ajouté que chacun de nous est une brebis perdue prise sur les épaules, une pièce de monnaie retrouvée et un fils à nouveau embrassé, car Dieu nous aime et sait que seul son amour peut changer nos vies. Il remarqua cependant que cet amour pouvait être rejeté.

Paweł Pasierbek SJ – Vatican