📷franciszkanie.pl

La vie spirituelle de Mgr Karol Wojtyła

Il a toujours fait précéder la messe par un moment de silence, silentium. Lorsqu’il se rendait en voiture dans une paroisse pour une visite pastorale ou une messe dans une église, il ne parlait pas, il ne perdait pas de temps en discussions. Il était toujours concentré, plongé dans la méditation et la prière. Avant de commencer l’Eucharistie, il s’y préparait spirituellement, et après la liturgie, agenouillé et très concentré, il consacrait quinze minutes pour remercier Dieu. Pendant la Messe, il faisait attention à la manière dont il parlait avec des mots et des gestes, souhaitant que leur message et leur symbolique soient bien compris. Les personnes présentes à l’Eucharistie avaient le sentiment de participer à un mystère. En célébrant la Messe, il voulait être en communion avec les autres. Il invitait d’autres personnes à participer, aussi bien à la chapelle privée qu’à l’extérieur de la maison, dans la paroisse ou dans la cathédrale. Il voulait rester fidèle au principe selon lequel la messe ne devrait pas être célébrée par le prêtre seul, mais avec la participation du peuple de Dieu qui y participe: à travers le Christ et avec le Christ.

Avec l’accord du cardinal Stanisław Dziwisz – « Le Témoignage »”.

Edition TBA. Varsovie 2007