John Paul II Foundation
📷 franciszkanska3.pl

Il se sentait pleinement „romain”

Il a découvert Rome étant jeune, juste après son ordination sacerdotale. Il a été envoyé là-bas par son archevêque pour terminer ses études. Karol Wojtyła a vite fait la connaissance avec cette ville, il a compris son esprit et l’a prise en affection, tout en s’imprégnant de son caractère universel qui l’a marqué pour toujours. Quand il a été élu au Saint-Siège il se sentait pleinement « romain », non pas monarque ou chef d’Etat mais évêque de Rome. (…) La fonction d’évêque de Rome n’était pas seulement un titre pour Jean-Paul II mais un réel service et une mission à accomplir. Il l’a exprimé dès le début. Pendant la première rencontre avec le Conseil des Evêques il a annoncé son souhait de visiter « ses » paroisses.

Le 3 décembre 1978, à peine 48 jours après son élection, il s’est rendu à l’église de Saint François-Xavier, dans le quartier Garbatella près de EUR. Karol Wojtyła allait dans cette église chaque dimanche pendant ses études à Rome. Tous les prêtres et les séminaristes, issus de différents pays faisant leurs études dans la Cité Eternelle, étaient déposés vers 9h00 par un minibus dans les différentes paroisses où ils aidaient dans le service pastoral – le même minibus venait les chercher à midi. Le père Karol qui était hébergé au Collège de Belgique, allait à Saint François-Xavier où il confessait les fidèles, même si sa maîtrise de l’italien laissait à désirer.

La cardinal Stanisław Dziwisz – « Le témoignage »