John Paul II Foundation

Archevêque Szczepan Wesoły (1926 – 2018)

L’archevêque Szczepan Wesoły, âgé de 92 ans, prêtre depuis 62 ans et évêque depuis 50 ans, est décédé à Rome le 28 août 2018. Son sacerdoce était lié à Rome où il a été ordonné prêtre en 1956. Au début il travaillait à Rome, dans les éditions polonaises qui préparaient le Jubilé de 1000 ans du baptême de la Pologne. Il dirigeait également la Section Slave du Bureau de Presse du secrétariat du Concile de Vatican II. Depuis 1967 il dirigeait le Centre d’Aumônerie des Migrants à Rome.
En 1968 il a été nommé évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Gniezno. En 2003 il a pris sa retraite et il continuait son sacerdoce à l’église de Saint Stanislas à Rome dont il a été recteur jusqu’en 2007. Pendant plusieurs années il a été président du Conseil d’Administration de la Fondation Jean-Paul II en contribuant à la transmission et à l’approfondissement du magister de Jean-Paul II dans les milieux où fonctionnaient des Cercles des Amis de la Fondation Jean-Paul II. Le 13 octobre 1994 l’archevêque Szczepan Wesoły en sa qualité du président du Conseil d’Administration de la Fondation Jean-Paul II, a inauguré et a béni notre Maison à Lublin.

Il a reçu plusieurs médailles pour son engagement dans la pastorale des immigrés : l’Ordre de l’Aigle Blanc, le doctorat Honoris Causa de l’Université Catholique de Lublin et de l’Université de Silésie, Grande Croix de Renaissance, le Laurier d’Or de la Polonia et Lux Ex Silesia. L’office funèbre du père l’archevêque a eu lieu le 10 septembre à Katowice. L’Eucharistie a été célébrée en la cathédrale du Christ-Roi par l’archevêque Wojciech Polak, Primat de Pologne. L’homélie a été prononcée par Mgr Wiktor Skworc, l’archevêque de Katowice. Au début de la Messe on a lu le télégramme du Sain- t-Siège qui soulignait les mérites de l’Archevêque pour l’Eglise universelle ainsi que pour l’Eglise locale. On a rappelé aussi que feu l’archevêque Szczepan a été un proche collaborateur du Saint-Père Jean-Paul II.

« Tout le temps en route, il possédait autant de terre que son pied pouvait recouvrir, mais son sacerdoce dans beaucoup d’endroit de la Terre a dessiné le contour de la nouvelle terre de demain, celle qui vient de Dieu, transformée en éternité. A l’heure de sa mort l’archevêque Szczepan àpliésatente, afinisaviede nomade avec la crosse et il est entré dans une nouvelle réalité, nouveau monde, sa Terre Promise, sa patrie et sa maison » – disait Mgr Skworc dans son homélie. A la fin de l’Eucharistie on a lu la lettre de condoléances du président de la République de Pologne Andrzej Duda : « Grâce aux efforts du père archevêque Szczepan Wesoły, nos compatriotes vivant à l’étranger pouvaient vivre unis et se sentir dans une véritable communauté… Vivant luimême en exil il donnait un exemple d’amour de la Patrie… ». Le maire de Katowice Marcin Krupa ainsi que l’archevêque Stanisław Gądecki, président de l’Episcopat de Pologne ont également pris la parole dans la cathédrale.

Conformément à sa volonté, le père archevêque a été enterré dans la crypte des évêques de l’église Saint-Pierre et Saint- Paul à Katowice. L’office funèbre a réuni des fidèles, des prêtres, des religieux, des évêques et, bien entendu, des représentants de la Fondation Jean-Paul II, venus d’Italie, d’Allemagne, de France, de Grande Bretagne et de Pologne pour un dernier adieu de la personne qui a tant donné à la Fondation Jean-Paul II. N’oublions pas le Défunt dans nos prières.

Père Jan Strzałka